Libye : la débâcle …

… de l’Otan.

Bernard Langlois  • 22 juillet 2011
Partager :

De l’Otan, mais aussi, et spectaculairement, d’un Sarkozy qui s’était porté en tête d’une croisade prétendument humanitaire, inspirée par un touriste mondain soi-disant philosophe, manipulateur manipulé par quelques chefs de tribus cyréaniques pressés d’en découdre avec l’ennemi héréditaire tripolitain.

En clair : Benghazi contre Tripoli. Et comment s’emmêler les pinceaux en les mettant sottement dans un conflit local où il n’y a que des coups à prendre. Pour protéger les populations civiles ? Les bombardements ont sans doute fait plus de victimes civiles que n’en aurait fait Kadhafi-le-fou qui, on s’en souvient, devait s’écrouler au premier tir de nos forces armées …

Bref : s’il reste un espoir qu’une bombe (une des dernières, on commence à manquer de munitions !), au hasard, tombe sur le “ Guide ” libyen

Illustration - Libye : la débâcle …

et l’éparpille façon puzzle ; ou qu’un de ses proches, acheté à bon prix, lui loge une balle dans la tête, genre tu quoque mi fili , l’Otan va bientôt devoir se résoudre à rengracier. Et l’on parle déjà (Longuet le premier) d’une négociation en bonne et due forme avec le diable.

Et sans longue cuiller …

« Une débâcle » : c’est le terme employé par le fameux journaliste américain Alexander Cockburn dans son CounterPunch . [^2]

« L’humiliation de toute l’expédition de l’OTAN entrera dans les livres d’Histoire comme un avertissement sur les dangers des illusions politiques au service de l’interventionnisme humanitaire, comme un exemple du travail épouvantable effectué par les services de renseignement, des illusions sur les bombardements et la suprématie des airs, et sur une des pires campagnes de presse jamais vue  », écrit-il.

Tout le monde en prend pour son grade : les politiques, les services secrets, la presse, et l’histrion BHL.

Au passage, une mention spéciale pour la gauche, «  qui devrait se réjouir d’assister à la déroute d’une simple expédition coloniale, avec de graves conséquences à long-terme en ce qui concerne la crédibilité de l’OTAN et ses faux-semblants à l’égard du droit international.  » [^3]

Pas de chance, la nôtre de gauche (enfin, l’officielle), a soutenu avec allant cette désastreuse équipée …

Damned , encore raté !

[^2]: – Lettre bi-hebdomadaire américaine d’analyse de la politique internationale.Cockburn publie aussi dans The Nation , le journal de la gauche radicale US et dans le Los Angeles Times .

[^3]: – On trouvera une traduction de l’article de Cockburn sur le site du Grand Soir.

Publié dans
Les blogs et Les blogs invités
Temps de lecture : 2 minutes
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don