OGM

Les reins visés

Politis  • 14 juillet 2011
Partager :

L’équipe de Gilles-Éric Séralini, du Comité de recherche et d’information indépendantes sur le génie génétique (Criigen), vient de publier « l’étude la plus complète à ce jour » sur l’impact de l’ingestion par des animaux (des rats surtout) de soja et de maïs transgéniques (80 % des OGM cultivés dans le monde) : des perturbations organiques apparaissent pour 9 % d’entre eux. Dans 43 % des cas, ce sont les reins des mâles qui sont touchés et, dans 31 %, le foie des femelles : les prémices de maladies chroniques ? Les auteurs précisent qu’ils ont travaillé à partir de données provenant de tests effectués par des firmes biotechnologiques sur des durées trop courtes. Ce qui est « socialement inacceptable en termes de santé publique » .

Écologie
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don