OGM

Les reins visés

Politis  • 14 juillet 2011
Partager :

L’équipe de Gilles-Éric Séralini, du Comité de recherche et d’information indépendantes sur le génie génétique (Criigen), vient de publier « l’étude la plus complète à ce jour » sur l’impact de l’ingestion par des animaux (des rats surtout) de soja et de maïs transgéniques (80 % des OGM cultivés dans le monde) : des perturbations organiques apparaissent pour 9 % d’entre eux. Dans 43 % des cas, ce sont les reins des mâles qui sont touchés et, dans 31 %, le foie des femelles : les prémices de maladies chroniques ? Les auteurs précisent qu’ils ont travaillé à partir de données provenant de tests effectués par des firmes biotechnologiques sur des durées trop courtes. Ce qui est « socialement inacceptable en termes de santé publique » .

Écologie
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don.

Chaque jour, Politis donne une voix à celles et ceux qui ne l’ont pas, pour favoriser des prises de conscience politiques et le débat d’idées, par ses enquêtes, reportages et analyses. Parce que chez Politis, on pense que l’émancipation de chacun·e et la vitalité de notre démocratie dépendent (aussi) d’une information libre et indépendante.

Faire Un Don

Pour aller plus loin…