« On va vers une crise financière mondiale »

L’Italie est le premier grand pays à être emporté dans la tourmente de la dette. Selon l’économiste Dominique Plihon, on assiste à un phénomène de contagion aux lourdes conséquences. Des sommes colossales sont parties depuis trente ans sur les marchés financiers.

Thierry Brun  • 21 juillet 2011 abonné·es
« On va vers une crise financière mondiale »
© Photo : Platt / getty

Des États-Unis à l’Union européenne, les politiques néolibérales ont mené droit dans le piège de la dette publique. Celle-ci s’est nourrie de politiques de réduction d’impôts des plus riches et de baisses des salaires des plus modestes. Des sommes colossales sont ainsi parties sur les marchés financiers depuis trente ans, créant des mouvements spéculatifs qui ont entraîné la crise de 2008, ainsi que celle de l’euro. Les remèdes à ces crises consistent à persister dans l’instauration de l’austérité budgétaire et salariale

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Publié dans le dossier
Israël, l'aveuglement
Temps de lecture : 5 minutes