Dossier : Israël, l'aveuglement

Un pays en quête d’alternatives

Le sionisme a tourné au nationalisme pur et dur, et la société israélienne cède au raidissement politique et au repli sur soi.
Reportage de Dominique Vidal et Michel Warschawski.

«Tsunami », le mot est en vogue ici. Rien à voir avec le Japon ni une quelconque catastrophe naturelle. Pour les médias israéliens, ce terme englobe les Intifadas arabes, le rapprochement Fatah-Hamas et la possible admission de l’État de Palestine aux Nations unies. Du Premier ministre au chauffeur de taxi, chacun sent que l’isolement croissant d’Israël menace de le priver de son « assurance-vie » américaine. Pourtant rien n’avance, sauf la colonisation de la Cisjordanie. Le rêve de Theodor Herzl va,…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents