Les primeurs dans les choux

Les producteurs de fruits et légumes se plaignent de la concurrence étrangère. En réalité, les surfaces cultivées ne cessent de se réduire en France.

Claude-Marie Vadrot  • 8 septembre 2011 abonné·es

Bruno Le Maire court après les « crises agricoles » et promet de résoudre celle que connaissent les producteurs de fruits et légumes. Le ministre de l’Agriculture a annoncé dans un premier temps plusieurs millions d’euros d’aide, sous forme d’allégements

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Temps de lecture : 3 minutes