Dossier : L'offensive palestinienne

Un besoin urgent de légitimité

L’Autorité palestinienne cherche à s’imposer, en dépit d’un contexte diplomatique tendu et d’une forte contestation populaire.

«N ous allons aux Nations unies non pour ouvrir une guerre, insiste Sabree Saidam, cadre dirigeant du Fatah, mais pour construire du consensus. » Face aux critiques internationales, voilà au moins un point sur lequel les représentants palestiniens espèrent être clairs. Ainsi, si Tel-Aviv et Washington continuent de voir dans l’initiative palestinienne une tentative pour délégitimer l’État hébreu, la plupart des Palestiniens considèrent qu’il s’agit davantage, pour l’Autorité, de regagner sa propre…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.