À flux détendu

Penser à la nuée de mots, d’images et de sons qui nous environne est vertigineux. Beaucoup d’entre eux nous ciblent… heureusement sans nous atteindre ! Surtout si, par instinct de défense, on cherche à les éviter. Mais, parfois, jouer au sémiologue, comme nous y invitait ici même Jean-Pierre Darroussin la semaine dernière, ne s’avère pas superflu. Arrêtons-nous, par exemple, sur la publicité de rentrée concernant l’information sur France Télévisions : « Des infos justes et pas juste l’info » . Ça promet du…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Le bac des uns et le bac des autres

Culture
par ,

 lire   partager

Articles récents