Le contre-budget d’Eva Joly

La candidate d’Europe Écologie-Les Verts affirme qu’il est possible de réduire les déficits publics sans sacrifier l’écologie et le social. Démonstration.

L’initiative a séduit à gauche. Le contre-budget pour 2012 d’Eva Joly a été qualifié de « remarquable travail » par Jean-Luc Mélenchon, candidat du Front de gauche à la présidentielle, qui a néanmoins relevé « des différences de conception » entre Europe Écologie-Les Verts (EELV) et le Front de gauche. La candidate écologiste oppose au plan d’austérité de la droite un « new deal écologique et social » qui n’a rien d’utopique. Les marges de manœuvre existent, même avec une « transformation écologique » qui…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents