Les jumeaux de l’histoire

Les images de joie venues du Proche-Orient sont rares. Goûtons celles-ci qui nous ont fait partager, mardi, les retrouvailles d’un jeune soldat israélien avec sa famille, et celles d’hommes et de femmes, palestiniens, rendus aux leurs, après des années de séparation forcée (voir les détails de l’échange p. 8). Ces images, on les apprécie d’autant plus qu’elles ont une autre vertu : elles humanisent ces prisonniers palestiniens souvent réduits à une statistique. Elles nous font mesurer la douleur de ces…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents