« L’histoire du viol, c’est aussi celle du féminisme »

L’histoire juridique du viol retrace le parcours des femmes dans la réappropriation de leur corps. Explications de Georges Vigarello.

Ingrid Merckx  • 27 octobre 2011 abonné·es

Georges Vigarello est historien, spécialisé dans l’histoire du corps. Pour l’auteur d’ Histoire du viol XVIe-XXe siècles (Le Seuil, 2000), la libération de la parole des femmes est liée aux conditions juridiques et sociales dans lesquelles elles évoluent. Du rapt au viol, et de la femme « objet » à la femme sujet de droits,

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Publié dans le dossier
Et si on leur disait merde ?
Temps de lecture : 3 minutes