Quand l’Amérique était écolo…

Dans cet extrait d’American Écolo, Hélène Crié-Wiesner montre comment les États-Unis se sont détournés des luttes environnementales.

Sans toujours connaître les détails de leur histoire, les Américains savent qu’ils ont été les précurseurs de la protection moderne de l’environnement. En fait, ils se voient volontiers comme le seul peuple capable de bien gérer les ressources de la planète. La plupart du temps, cette certitude est énoncée au nom d’intangibles valeurs nationales : Dieu – Il a mis toutes ces ressources à la disposition des hommes pour quelle raison, sinon pour les utiliser ? –, le droit sacré de propriété et la liberté…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents