« Ramallah Dream » : ville de rêve et de cauchemar

L’auteur nous plonge dans les contradictions
de la vraie-fausse capitale palestinienne.

Ramallah, 40 000 habitants intra muros , 220 000 si l’on prend en compte l’agglomération. Située à 15 kilomètres au nord-est de Jérusalem, à mi-hauteur de la Cisjordanie, la ville est la capitale de fait d’une Palestine qui n’existe pas. En attendant, un jour peut-être, Jérusalem-Est. Benjamin Barthe, qui fut neuf années durant correspondant du Monde dans les Territoires occupés, brosse un portrait de cette ville en plein boum économique, mélange de modernité et de tradition. Symbole de cette double…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.