The Artist de Michel Hazanavicius

Réaliser aujourd’hui un film muet en noir et blanc et grand public, voilà une gageure. C’est Michel Hazanavicius, le cinéaste des OSS 117, qui s’est lancé dans ce projet, avec son comédien fétiche, Jean Dujardin. Résultat : The Artist est un excellent divertissement. Les retrouvailles avec le muet sont sans audaces particulières mais sans facilités non plus, nombre de gags sont réjouissants, et l’intrigue est gentiment ironique. On suit la trajectoire descendante d’un grand acteur du muet (Dujardin, pas…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents