Un tandem zen-punk

Avec Donkey Monkey, Ève Risser
et Yuko Oshima s’adonnent à leur passion du méli-mélo sonore.

Déjà huit ans que ces deux jeunes femmes partagent leur bonheur de jouer et leurs affinités délirantes avec un public presque aussi hétéroclite que leur musique. L’une est française, tendance alsacienne, l’autre est native de Nagoya, au Japon. Leurs chemins plutôt divergents se sont croisés au début des années 2000, au conservatoire de Strasbourg, dans le cadre du département de jazz et musique improvisée, où Ève Risser perfectionne ses acquis classiques en flûte et piano, tandis que Yuko Oshima vient y…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Extinction Rebellion sonne la révolte en France

Écologie accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents