Une prof de maths s’immole à Béziers

Un drame qui relance le débat sur l’enseignement.

Ingrid Merckx  • 20 octobre 2011 abonné·es

Pour que l’école ne devienne pas France Télécom… C’est plus qu’un appel, c’est un cri que lance le monde de l’Éducation à la suite du suicide de cette professeure de mathématiques de 44 ans qui s’est immolée par le feu dans son lycée de Béziers.

Le 13 octobre, à l’heure de la récréation, elle s’est aspergée d’essence puis, en flammes, a traversé le préau après avoir crié à l’adresse des élèves : « Je le fais pour vous ! » Certains ont tenté de lui venir en aide, mais, brûlée au 3e degré, elle n’a pas survécu à ses blessures. « Nous sommes tous bouleversés, voire traumatisés , ont déclaré les enseignants de l’établissement Jean-Moulin. Nous sommes en AG depuis deux jours et avons refusé d’accueillir les élèves en classe, et décidé une grève illimitée jusqu’à ce que les responsabilités soient établies. »

En plein malaise de l’Éducation nationale, la communication autour de ce drame pose question. Cette enseignante était-elle effectivement « fragile » , « médicalement suivie » , de retour d’une dépression ?, comme l’a précisé le ministre Luc Chatel, esquivant le lien entre son geste et son activité professionnelle. Était-elle en conflit avec certains de ses élèves ? « Un fait demeure : elle s’est tuée sur son lieu de travail » , soulignent ses collègues, et non à son domicile, ce qui, selon eux, en fait un acte symbolique et signifiant.
Nombre de syndicats enseignants, dont SUD et le Snes, réclament « le temps de débat » dans les établissements dès la rentrée de Toussaint pour évoquer problèmes et conditions de travail.

Société
Temps de lecture : 1 minute

Pour aller plus loin…

Face à l’extrême droite, un bloc syndical et citoyen déterminé
Mobilisation 11 juin 2024

Face à l’extrême droite, un bloc syndical et citoyen déterminé

Les organisations syndicales veulent poursuivre l’esprit unitaire de la bataille des retraites, conscientes, comme la société civile, que le combat ne fait que commencer jusqu’aux législatives.
Par Hugo Boursier
Kylian « Megalopolis » Mbappé
Sport 4 juin 2024 abonné·es

Kylian « Megalopolis » Mbappé

L’attaquant français rejoint logiquement le Real Madrid au terme d’un exercice de communication parfaitement maîtrisé. Le capitaine des Bleus est un des Français les plus médiatiques et influents aujourd’hui, ce qu’Emmanuel Macron a bien compris.
Par Nicolas Kssis-Martov
« Avec ce qu’il se passe en Palestine, je ne peux pas ne pas voter »
Reportage 29 mai 2024 abonné·es

« Avec ce qu’il se passe en Palestine, je ne peux pas ne pas voter »

Ce 28 mai au soir, des milliers de personnes, dont une majorité de jeunes, se sont réunies place de la République en soutien à la Palestine, avant de se retrouver pour certain·es au « Manifestival » organisé par Louis Boyard. Sébastien Delogu, le député ayant brandi un drapeau palestinien à l’Assemblée, y est apparu.
Par Éléna Roney
Un observatoire pour recenser les atteintes à la liberté de la presse en France
Presse 28 mai 2024 abonné·es

Un observatoire pour recenser les atteintes à la liberté de la presse en France

L’Observatoire français des atteintes à la liberté de la presse (Ofalp) s’est lancé le 24 mai lors d’une rencontre publique, réunissant citoyens et journalistes. Il entend recenser et rendre publiques les entraves au droit d’informer, en publiant un rapport annuel.
Par Clémence Le Maître