Amérique éternelle

Avec son sixième album, le groupe Blitzen Trapper s’immerge dans un rock US millésimé.

Jacques Vincent  • 4 novembre 2011 abonné·es

On se souvient encore d’un Blitzen Trapper bruyant, grinçant, anguleux. C’était en 2007, avec l’album Wild Mountain Nation , qui pouvait aussi bien évoquer Captain Beefheart, The Fall ou Sonic Youth, et

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Musique
Temps de lecture : 2 minutes