Le siège de Charlie Hebdo détruit par un incendie criminel

Politis.fr  et  AFP  • 2 novembre 2011
Partager :

La rédaction de Charlie Hebdo, qui publie ce mercredi un numéro spécial rebaptisé « Charia hebdo », dont le prophète Mahomet est désigné comme « rédacteur en chef », a été détruite dans la nuit par un incendie criminel, une source policière évoquant un jet de « cocktail molotov ». Acte présumé de pirates informatiques, la page d’accueil du site internet du journal était en outre remplacée peu avant 7h30 par une photo de la mosquée de La Mecque en plein pèlerinage, avec ce slogan: « Not god but Allah » (« Pas d’autre Dieu qu’Allah »).

Le directeur de la publication, le dessinateur Charb, et le médecin urgentiste et chroniqueur Patrick Pelloux lient l’incendie et le piratage présumé au numéro spécial destiné à « fêter la victoire » du parti islamiste Ennahda en Tunisie et « la promesse du président du CNT que la charia serait la principale source de législation de la Libye ».

L’incendie, qui s’est déclenché vers 1h du matin au 62, boulevard Davout (XXe arrondissement), était maîtrisé en tout début de journée, et n’a fait aucun blessé. L’ensemble de la classe politique et le président du Conseil français du culte musulman (CFCM), Mohammed Moussaoui, ont condamné l’incendie.

Médias
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don