Une réforme mouvante, soumise aux marchés

Entrée en vigueur en juillet, la réforme des retraites n’a cessé d’être modifiée au fil des décrets d’application et sous la pression des milieux financiers.

Thierry Brun  • 4 novembre 2011 abonné·es

Décidément, on n’a pas fini de parler des retraites. À commencer par Nicolas Sarkozy, qui a lancé lors de sa récente intervention télévisée, non sans démagogie : « La réforme des retraites a protégé la France et a protégé les Français. » Christine Lagarde, alors ministre de l’Économie, avait déjà assuré en juin 2010 que le gouvernement

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Temps de lecture : 4 minutes