Claude Guéant persécute les demandeurs d’asile

Le ministre
a annoncé des mesures qui précarisent
les migrants, qu’il traite en fraudeurs.

Ingrid Merckx  • 8 décembre 2011 abonné·es

Au moins, le sujet divise à droite. « Ne mélangeons pas tous les immigrés, ne faisons pas des immigrés des adversaires globaux. L’immigré qui respecte la règle, c’est un ami de la République, un ami de la France » , a déclaré Jean-Pierre Raffarin en réponse au programme de réduction de

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Société
Temps de lecture : 3 minutes