Hollande s’assoit sur l’accord

Politis  • 1 décembre 2011
Partager :

L’exemple du candidat du PS pourrait décomplexer Eva Joly dans sa campagne : il semble considérer qu’il a le droit de faire ce qu’il veut avec l’accord PS-EELV. François Hollande annonçait lundi sur BFM-TV qu’il n’y aurait pas de remise en cause du droit de veto de la France à l’ONU, contrairement à ce qui a été acté par les deux partis. Peu après, il confirme sur RMC combien il se sent peu engagé par l’accord : « J’appliquerai les mesures qui me paraissent essentielles ; je ferai de même avec le projet du parti socialiste. »

Le vendredi précédent, il a répété qu’il n’entendait pas sortir du nucléaire et qu’il comptait même y investir. Hollande démontre ainsi une réelle aisance face à la perspective de l’exercice hégémonique du pouvoir. Un digne candidat à la présidence de la Ve République.

Politique
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don