L’accélération du rythme des crises

Quelle est l’origine des secousses financières récentes et de plus en plus rapprochées ? Récit par l’économiste François Morin d’un système globalisé progressivement dérégulé.

Thierry Brun  • 22 décembre 2011 abonné·es

L’excellent Pierre Dac disait que « quand les bornes sont franchies, il n’y a plus de limites ! » Ce qui résume bien en quelques mots l’histoire récente des crises financières et le long processus de séparation, douloureux mais néanmoins à l’amiable, du capitalisme avec la régulation étatique. La crise des subprimes (voir ci-contre) est une sorte d’accomplissement et de dépassement de cette rupture, qui, estime François Morin, ne doit rien au hasard ou à la malchance. Explications.

À quand faites-vous remonter l’émergence des crises financières et monétaires de l’après-guerre ?

François Morin ≥ Si

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Temps de lecture : 6 minutes