« Le regard de l’autre fait le Noir »

L’historien Pascal Blanchard a dirigé « la France noire », à la fois beau-livre et essai sur trois cents ans de présence noire en France.

Comment est né ce livre, que vous avez qualifié d’« album de famille » ? Pascal Blanchar≥ : Tout d’abord, ce n’est pas moi qui l’ai qualifié ainsi, mais un lecteur du livre, et j’ai repris cette expression que j’ai trouvée très belle et pertinente puisque ce livre est un peu comme ces albums que l’on feuillette chez une vieille tante un dimanche après-midi et qui nous apprend d’où l’on vient et qui l’on est. L’idée de ce livre est venue assez naturellement après la série d’ouvrages que l’on avait faits en…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Debout les festivals !

Tribunes accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.