Dossier : Sarkozy le boulet de l'UMP

Les dépités de l’UMP

Et si Nicolas Sarkozy n’était pas le meilleur candidat à droite ? Même s’ils sont bien obligés de soutenir le seul candidat en lice, nombre de militants s’interrogent et doutent de plus en plus de la stature de leur champion.

D’ordinaire, le militant UMP est plutôt droit dans ses bottes. Mais, ces derniers temps, rien ne va plus en Sarkozie. Entre les fortes turbulences économiques et la mauvaise passe politique que traverse le candidat déjà connu – mais non encore déclaré – de la droite, la base militante s’interroge : et si Nicolas Sarkozy n’était pas le meilleur pour faire gagner son camp en 2012 ? Nul n’ose encore envisager le scénario noir d’une non-réélection. Mais l’heure est, sinon aux doutes, du moins au…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.