Les non-titulaires broient du noir

32 000 enseignants précaires ont rassemblé leurs témoignages de galère sur un Forum.

Sujet du message : « Les coups de fil du rectorat ». « Je reprends un complément de service de cinq heures, toujours dans le même collège, ça fera la 4e année comme vacataire. J’essaie de cumuler les emplois dans le public et le privé… J’ai décroché un CDD dans le privé hors contrat. Quand la conseillère ANPE a vu mon parcours, elle a carrément halluciné, avec des yeux ronds comme des billes : “Mais madame, vous n’allez pas errer de contrats précaires en contrats précaires toute votre vie !”. Que lui…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Le goût subtil de la gentrification

Société
par ,

 lire   partager

Articles récents