Accoyer, la guerre et la Résistance

C’est la guerre si le pays bascule à gauche. Bernard Accoyer, président de l’Assemblée nationale (UMP), s’est distingué pour ce désormais célèbre avertissement. Gilles Perret, réalisateur de « Walter, retour de résistance » (2009), avait filmé cet homme très inspiré et nous a envoyé cette séquence fameuse.

Thierry Brun  • 13 janvier 2012
Partager :

Dans « Walter, retour de résistance », Gilles Perret avait posé quelques questions à l’UMP Bernard Accoyer, bien avant que celui-ci suscite un tollé à gauche lors de ses vœux à la presse. Voici ce qu’est « une politique courageuse de modernisation et de restauration de notre compétitivité ».

Bernard Accoyer dans ses œuvres

Cliquez sur le bouton pour charger le contenu de www.dailymotion.com.

Charger le contenu


ITV et réaction de Bernard Accoyer par lavaka

Rappelons que le 11 janvier, le président de l’Assemblée nationale a provoqué une vague d’indignation chez les socialistes en déclarant que les conséquences économiques et sociales d’un rendez-vous « raté » en 2012 seraient « comparables à celles provoquées par une guerre ».

« 2012 sera une année de vérité, notre pays est à l’heure des choix. Il peut soit poursuivre une politique courageuse de modernisation et de restauration de notre compétitivité, soit exhumer un programme archaïque et utopique », a affirmé Accoyer, ajoutant : « Ne nous y trompons pas: si nous ratons ce rendez-vous de la responsabilité et du courage, les conséquences économiques et sociales pourraient être comparables à celles provoquées par une guerre ».

Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don