Dossier : Un air de gauche

Hollande, combativité nouvelle

Pour son premier meeting important, le candidat a réussi son examen rhétorique, chassant habilement sa réputation de « mollesse ».

La foule militante des meetings socialistes, ardente et bruyante, était dimanche au Bourget. De toute la France, les secrétaires de section du PS, dont l’assemblée annuelle s’était tenue le matin, et des milliers de militants et de sympathisants1 s’étaient donné rendez-vous pour ce qui était annoncé comme le premier vrai discours d’entrée en campagne de François Hollande. Seul sur une grande scène cernée de gradins, dans un hall d’exposition transformé en chaudron, le candidat a fait le job. Une heure…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.