Hollande se penche sur le quotient familial

Politis  • 12 janvier 2012
Partager :

Créé au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, le quotient familial réduit la part du revenu imposable selon le nombre des membres de la famille. Il croît avec le revenu et a donc l’inconvénient d’accorder plus du quart des baisses d’impôt aux 10 % des foyers les plus riches, selon une étude du Trésor. François Hollande envisagerait donc de remplacer ce fleuron de la politique familiale par un avantage fiscal unique, versé pour chaque enfant sous la forme d’un crédit d’impôt. Laurent Wauquiez (UMP-droite sociale) dénonce une « vision totalement individualiste » qui ne ferait que peser « sur les classes moyennes ». Selon nos confrères des Échos, « les gagnants se situeraient parmi les ménages gagnant jusqu’à trois Smic, [et le crédit d’impôt serait] défavorable au-delà ».

Politique
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don