Le retour du croquemitaine

Tom Waits se fait rare mais ne désarme pas.

Jacques Vincent  • 5 janvier 2012 abonné·es

Toujours cette voix comme un glissement de terrain qui charrie des mots de rocaille. Avec ça, Tom Waits peut s’accorder à

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Musique
Temps de lecture : 1 minute