SeaFrance a coulé

Politis  • 12 janvier 2012
Partager :

Lundi, le tribunal de commerce de Paris a prononcé la liquidation définitive de la compagnie de ferries SeaFrance, considérant que le projet de coopérative n’était pas « valable » et qu’accorder un nouveau délai n’était pas « compatible avec l’urgence de la décision à prendre ». « C’est un énorme gâchis » social et économique (1 010 personnes sur le carreau), regrette l’avocat des salariés. À propos des différentes offres de reprise, le gouvernement a stigmatisé « l’opposition de la CFDT maritime locale », dont les responsables pourraient être exclus du syndicat par le secrétaire général, François Chérèque. Et maintenant ? Certains salariés veulent renouer le dialogue avec le groupe Dreyfus, qui pourrait reprendre l’entreprise. Une autre piste est explorée avec Eurotunnel, qui a proposé de racheter puis de louer les navires à une éventuelle coopérative.

Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don