Complexités révolutionnaires

Denis Sieffert  • 9 février 2012 abonné·es

Nous sommes décidément bien démunis devant les massacres qui ensanglantent la Syrie. Et rien ne paraît simple non plus en Égypte. Tout avait pourtant commencé, en décembre 2010, par une révolution tunisienne apparemment facile à décrypter. De fortes prémices sociales avaient annoncé l’explosion, et nous étions face à un dictateur honni qui avait confisqué toutes les richesses du pays. Le tableau, pour nous, femmes et hommes de gauche, était simple. Presque manichéen. Avec ferveur, nous

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)

Une analyse au cordeau, et toujours pédagogique, des grandes questions internationales et politiques qui font l’actualité.

Temps de lecture : 5 minutes