Disparition de Théo Angelopoulos

Politis  • 2 février 2012
Partager :

Le cinéaste, âgé de 76 ans, commençait le tournage au Pirée de ce qui devait être son prochain film, consacré à la crise grecque, quand un motard l’a renversé. Grièvement blessé, Théo Angelopoulos a été tardivement transporté à l’hôpital où il est mort – en Grèce, des articles évoquent les conséquences des politiques d’austérité à propos du retard de l’ambulance. Une enquête est d’ailleurs en cours. Angelopoulos était l’incarnation du cinéma grec reconnu internationalement. Il a obtenu la palme d’or à Cannes en 1998 pour l’Éternité et un jour et le grand Prix du jury trois ans plus tôt pour le Regard d’Ulysse. Souvent contemplative, l’œuvre de Théo Angelopoulos fait la part belle aux thèmes qui ont secoué l’histoire récente de la Grèce : la guerre, l’exil, l’immigration et les divisions politiques.

Culture
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don