Dossier : Sarkozy, le baroud de déshonneur

Front de gauche : reprendre le pouvoir sur la finance

Dans le programme du candidat Mélenchon, une fiscalité réformée est l’occasion d’une « réorientation radicale » de la politique économique tant en France qu’au niveau européen, fondée sur le refus de la domination du capital financier sur le travail. Le Front de gauche (FG) jette les bases d’une fiscalité qui redonne toute sa place à « un impôt sur le revenu réellement ­progressif » et à ­l’investissement public, qui tienne compte de l’explosion des inégalités et d’une ­ « planification écologique » . En…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.