« La santé des ados dans le rouge »

Une dizaine d’associations* publient un manifeste réclamant une politique de santé en faveur des jeunes, qui fait gravement défaut. Explications du pédiatre Paul Jacquin.

Pédiatre à la Maison des adolescents-Robert-Debré, Paul Jacquin alerte sur l’insuffisance de structures de prévention et de soin pour les adolescents. Il dénonce la pathologisation des problèmes sociaux et se prononce pour des dispositifs généralistes plutôt que spécialisés. Comment vous êtes-vous retrouvé à la tête de cette mobilisation ? Paul Jacquin ≥ Je suis président de la Société française pour la santé de l’adolescent (SFSA). Nous nous mobilisons avec une dizaine d’associations médicales, sociales…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.