Le cercle de l’irraison

La crise a ceci de bon qu’elle permet de boucler les boucles. Le communiqué de Standard & Poor’s justifiant la perte du triple A explique que l’austérité aggravera la récession, mais qu’il faut poursuivre cette politique, agrémentée de réformes structurelles du marché du travail pour le flexibiliser davantage et réduire les droits sociaux. Autrement dit, relancer l’économie en la freinant signifie que les classes dominantes en Europe et dans le monde n’ont pas de stratégie autre que de serrer un peu plus…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.