Le triple non des collectivités

Plusieurs agglomérations ont décidé d’interrompre leurs contrats avec les agences de notation. Elles doivent trouver de nouvelles sources de financement pour éviter de tailler dans les services publics.

Un vent de fronde des collectivités locales souffle contre les agences de notation. Ce qu’exprime Magali Giovannangeli, présidente PCF de la communauté d’agglomération du Pays d’Aubagne et de l’Étoile : « Nous n’avons pas besoin de ces gendarmes du libéralisme. L’argent doit être utilisé pour un développement social et économique centré sur la solidarité, la justice sociale, les services publics. » Fin décembre 2011, la collectivité a mis fin à son contrat avec l’agence de notation Fitch Ratings,…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.