Sarkozy braconne chez les chasseurs

Le gouvernement multiplie les efforts pour engranger des voix chez les adeptes de la chasse, au mépris des règles.

Claude-Marie Vadrot  • 9 février 2012 abonné·es

La traque des voix des chasseurs a démarré début 2011. Claude Guéant, encore secrétaire général à l’Élysée, avait alors longuement reçu leurs représentants. Ils se sont revenus fréquemment par la suite, et Nicolas Sarkozy les a également rencontrés à plusieurs reprises, puis reçus en son palais en octobre et le 30 janvier. Audience précédée par une longue réunion avec Nathalie Kosciusko-Morizet le 25 janvier. Objet à chaque fois : la demande d’arrêtés reportant les dates de fermeture de la chasse à

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Politique
Temps de lecture : 3 minutes