Affaire de Toulouse : première polémique PS - UMP sur Twitter

Le dénouement de la traque interminable de Mohamed Merah, abattu peu avant midi aujourd'hui à Toulouse, a été l'occasion de nombreuses réactions politiques sur Twitter. Et d'une première polémique sur l'action des forces de police, lancée par le monsieur sécurité du PS, Jean-Jacques Urvoas. Résumé.

Cet article est en accès libre. Politis ne vit que par ses lecteurs, en kiosque, sur abonnement papier et internet, c’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas prendre de publicité sur son site internet. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance, achetez Politis, abonnez-vous.


Illustration - Affaire de Toulouse : première polémique PS - UMP sur Twitter

Après avoir critiqué l'intervention du RAID peu avant midi avec un tweet posté à 11h11 , le secrétaire national du PS chargé de la sécurité Jean-Jacques Urvoas a subi un déluge de réactions indignées, surjouées par de nombreux ministres, parlementaires et membres de la majorité. Extraits.

Le tweet de Jean-Jacques Urvoas :


Les réactions à droite :






Avec les remerciements de circonstance à « notre police »  :




Probablement conscient de l'ampleur qu'est en train de prendre l'affaire, Jean-Jacques Urvoas fait amende honorable avec ce message tweeté à 12h53:

On attend maintenant les communiqués de presse de la cellule « riposte » de l'UMP ; le temps de la prétendue « unité nationale » est révolue.


Haut de page

Voir aussi

Articles récents