En bref

Politis  • 29 mars 2012 abonné·es

Crise de la presse

En février dernier, Paris Normandie et ses divers titres (la Pointe de Caux, Havre Libre, Le Havre Presse et le Progrès de Fécamp) étaient placés en redressement. Aujourd’hui, la direction, qui

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Médias
Temps de lecture : 1 minute