La belle et l’idiot

Un conte cruel de Giacomo Nanni, inspiré des frères Grimm.

Marion Dumand  • 8 mars 2012 abonné·es

C’est une histoire cruelle que celle du Garçon qui cherchait la peur. Elle s’ouvre en monochrome vert, dans une ambiance de plaine américaine ou d’île coupée du monde. La silhouette d’un arbre réunit un homme, un garçon et un pendu. Un pendu

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Culture
Temps de lecture : 1 minute