Nucléaire arrêt immédiat

Pierre Lucot (EELV-Utopia) et Jean-Luc Pasquinet (Comité Stop Nogent) livrent un petit ouvrage un brin hâtif et dont les données sont peu à jour, pour pousser une idée : la France peut sortir du nucléaire en quatre ans. Un jeu arithmétique, histoire d’expliquer que « quand on veut, on peut » . D’ici à fin 2012, on arrête 60 % du nucléaire, on quadruple la production des centrales thermiques, on économise beaucoup… Sans intérêt.
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Depuis 2018, on « revient à l’école de l’ordre, plus verticale »

Société accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.