Un test avant d’attaquer l’Iran ?

L’agression israélienne pourrait s’inscrire dans une stratégie plus globale.

Le ministre israélien chargé de la Défense passive, Matan Vilnaï, et un porte-parole du Jihad islamique ont confirmé mardi matin qu’un cessez-le-feu était intervenu pour mettre fin à ce que beaucoup de médias appellent « un cycle de violence » . Car voilà que dans cette affaire la fausse symétrie revient au galop. « Cycle de violence », « échange de tirs » ont été les titres les plus fréquents à la une de la presse française. Une presse qui suit en cela la diplomatie internationale, laquelle renvoie dos à…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Le crime et le rituel

Éditorial accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.