Europe : haro sur le Smic

Après le droit de grève, la Commission européenne s’attaque aux salaires minimums dans l’Union. Une adresse particulière à la gauche.

La Commission européenne a agité de nouveaux chiffons rouges en direction de la gauche dans une communication intitulée « Vers une relance riche en emplois », rendue publique le 18 avril. Les dirigeants européens ont en effet demandé à la Commission de plancher sur la lutte contre le chômage, et celle-ci a livré un arsenal de mesures libérales pour réformer les marchés du travail dans l’UE et les rendre plus « dynamiques ». Le document présenté par le commissaire européen à l’Emploi, le Hongrois László…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.