La France a les moyens d’interdire la spéculation

Politis  • 26 avril 2012
Partager :

Le député européen écologiste Pascal Canfin a adressé, dans un court communiqué, un conseil de premier ordre pour sortir de la tourmente des marchés financiers. L’eurodéputé explique que le futur gouvernement français « pourra interdire en novembre prochain le nouveau produit dérivé sur la dette française commercialisé par Eurex », l’un des plus importants marchés de produits financiers dérivés au monde, et filiale de la Deutsche Börse. En effet, un nouveau règlement européen entrera en vigueur en novembre, qui permettra à un État, en cas de tension sur une dette souveraine, « d’interdire tous les produits financiers qui ont pour effet de faire baisser la valeur des obligations et donc d’augmenter les taux d’intérêt ». Ainsi, le futur gouvernement pourra passer de la parole aux actes.

Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don