Le Net pas si net

Des chiffres en partie erronés ont circulé dès 18 heures sur le web.

Malgré la menace de 75 000 euros d’amende pour toute entrave au code électoral, réaffirmée tout au long de la dernière semaine de campagne, les premières estimations étaient facilement accessibles dimanche après-midi sur le web. Sans surprise, la presse francophone étrangère a largement diffusé les premières estimations, relayées en France sur Twitter, le réseau social aux 3 millions d’usagers. Elles circulent alors en langage codé, très tôt dans l’après-midi, avec le « hashtag » (mot-clef) « #RadioLondres…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.