Le sacrifice de l’agriculture

La classe politique abandonne les paysans français. Le secteur n’emploie plus que 800 000 personnes, qui sont soumises à de très fortes inégalités.

Claude-Marie Vadrot  • 5 avril 2012 abonné·es

Le dernier recensement de la Mutualité sociale agricole (MSA) établit qu’en 2011 les agriculteurs « professionnels » n’étaient plus que 326 000 sur le territoire métropolitain français. En comptant les paysans à temps partiel, sur de petites surfaces, comme les

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Temps de lecture : 3 minutes