Où vont les milliards de la BCE ?

La Banque centrale européenne prête des fortunes aux banques privées de la zone euro au taux de 1 %. Mais cet argent sert en retour à spéculer sur la dette des États, dont les taux d’intérêt continuent d’augmenter. Pourtant, une autre voie existe.

Thierry Brun  • 26 avril 2012 abonné·es

Le capitalisme financier regorge d’idées pour tirer profit de la dette publique des États européens. Et il peut remercier Mario Draghi, président de la Banque centrale européenne (BCE), ancien de Goldman Sachs, dont on connaît la grande expertise quand il s’agit de spéculer sur la dette des pays en difficulté. Car le système bancaire européen a bénéficié, fin décembre 2011 et fin février 2012, de 1 018 milliards d’euros au total de prêts à trois ans de la BCE, avec un taux exceptionnellement bas de 1 %. De quoi mettre en appétit les marchés financiers.

Mardi 17 avril 2012, l’Espagne est parvenue à emprunter avec

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Politique
Temps de lecture : 6 minutes