Où vont les milliards de la BCE ?

La Banque centrale européenne prête des fortunes aux banques privées de la zone euro au taux de 1 %. Mais cet argent sert en retour à spéculer sur la dette des États, dont les taux d’intérêt continuent d’augmenter. Pourtant, une autre voie existe.

Le capitalisme financier regorge d’idées pour tirer profit de la dette publique des États européens. Et il peut remercier Mario Draghi, président de la Banque centrale européenne (BCE), ancien de Goldman Sachs, dont on connaît la grande expertise quand il s’agit de spéculer sur la dette des pays en difficulté. Car le système bancaire européen a bénéficié, fin décembre 2011 et fin février 2012, de 1 018 milliards d’euros au total de prêts à trois ans de la BCE, avec un taux exceptionnellement bas de 1 %. De…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.