À contre-courant / JPMorgan : à petits pas vers la réglementation ?

La première banque des États-Unis, JPMorgan, vient de déclarer une perte de 2 milliards de dollars, sans doute appelée à doubler. Le chiffre est gros, mais la perte n’est pas abyssale. Les analystes estiment que, malgré cette perte, les bénéfices de JPMorgan au second trimestre 2012 atteindront 4 milliards de dollars. Comment faire pour perdre brutalement de telles sommes ? Il s’agit évidemment d’opérations sur les marchés dits « dérivés ». Le trader « prend des positions », c’est-à-dire s’engage à vendre…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents