École : « À qui doit servir l’évaluation ? »

Rendre publics les résultats des tests destinés à jauger le niveau des élèves de primaire ne fait qu’accentuer la concurrence entre établissements. Explications de Roland Goigoux.

Il était trop tard pour faire machine arrière. Du 21 au 25 mai, l’ensemble des élèves de CE1 et de CM2 ont planché sur les évaluations de primaire telles que les avait conçues Xavier Darcos en 2009. Vincent Peillon, nouveau ministre de l’Éducation, ne prendra pourtant pas en considération les 1,6 million de copies, qui resteront dans les écoles. Dès cet été, ces épreuves destinées à jauger le niveau des élèves feront l’objet d’une réforme. Professeur en sciences de l’éducation à l’université Blaise-Pascal…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisi un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents