Grèce : l’impasse politique

Confronté à une bataille des partis, le pays ne parvient pas à former un gouvernement.

Aaprès les élections législatives qui n’ont pas dégagé de majorité, la Grèce demeure sans gouvernement et dans l’impasse. Jusqu’à mardi, le président de la République, Carolos Papoulias, a tenté de trouver un accord entre les chefs de parti pour obtenir la formation d’un gouvernement et rassurer la zone euro, puisque telle est leur obsession. Il a reçu les différents dirigeants des partis représentés au Parlement (à l’exception du Parti communiste, le KKE, et du parti néonazi Aube dorée), dont le parti de…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents