L’ancien premier ministre de Kadhafi accable Nicolas Sarkozy

Par l’intermédiaire de son avocat, Baghdadi Ali al-Mahmoudi confirme que la Libye a versé 50 millions d’euros à Nicolas Sarkozy pour le financement de sa campagne en 2007.

Politis.fr  • 3 mai 2012
Partager :

Jeudi 3 mai 2012, Baghdadi Ali al-Mahmoudi, ancien premier ministre libyen[^2] incarcéré en Tunisie confirme à Médiapart « qu’un financement a bien été reçu par M. Sarkozy. » Il affirme aussi, par l’intermédiaire de l’un de ses avocats Me Béchir Essid, que le document publié 5 jours plus tôt par le site d’information n’est pas un faux :

« Nous avons participé à la réussite de M. Sarkozy et au financement de sa campagne présidentielle de 2007. (…) Le montant de 50 millions d’euros est juste, transmet l’avocat. [Mon client] ne comprend pas la rancune de M. Sarkozy et son acharnement à être l’un des principaux artisans de l’attaque du pays qui l’a financé. »

Le parquet de Paris a ouvert le 30 avril une enquête préliminaire à la suite de la plainte de Nicolas Sarkozy contre Médiapart pour « faux et usage de faux », « recel de ces délits »  et  « publication de fausses nouvelles » .

-Lire aussi le résumé des révélations : Sarkozy-Kadhafi : l’étau se resserre (politis.fr)

[^2]: Son titre exact était « secrétaire général du Comité populaire général »

Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don